DEMANDEUR : Collectif d’associations du secteur des murs à pêches
OBJET : Sélection d’un médiateur

BUT
Permettre aux différents acteurs du territoire des murs à pêches de mettre en place un projet partagé par tous
- pour qu’il devienne un projet commun où chacun aura sa place (consensus dans la diversité),
- dans un objectif fondé sur des valeurs communes (agri-culturel, de développement durable, avec une implication citoyenne),
- en participant à sa mise en oeuvre,
- et en impliquant des acteurs non locaux.
CONTENU
La mission du médiateur permettra de répondre aux questions soulevées par le demandeur, énumérées ci-dessous.
Pré-requis :
- Quel est le périmètre du projet ?
- Quels moyens sont à notre disposition pour faire respecter la réglementation d'une part, les règles d'usage du site d'autre part ?
- Comment assurer la sécurité des biens et des personnes ?
Etat des lieux :
- Comment obtenir et financer un diagnostic des propriétés du périmètre concerné, en matière de maîtrise foncière, d’occupation, de pollution et modalités de dépollution ?
- Quelles actions mener pour obtenir une réparation des préjudices ?
- Comment obtenir une liste des infrastructures publiques existantes et prévues sur le territoire concerné ?
Restauration des murs :
- Comment simplifier la procédure administrative de restauration des murs ?
- Comment restaurer facilement ?
Processus :
- Comment impliquer les différents acteurs : puissance publique, collectivités territoriales, propriétaires privés,
jardins familiaux, associations, et surtout, tsiganes ?
- Comment faire participer les absents (non usagers, non impliqués) aux différentes étapes du projet ?
- Quelles étapes sont nécessaires pour aboutir à une fédération d'associations ?
- Un représentant unique des acteurs locaux est-il nécessaire ?
- Quelle(s) structure(s) peut(peuvent) porter un projet partagé ?
Comment en assurer et maîtriser la viabilité ?
- Comment "déplacer" les projets d'aménagement préjudiciables au site (i.e. répondre aux objectifs d'urbanisation de la municipalité sans détruire ce patrimoine unique des murs à pêches à transmettre aux générations futures) ?
- Comment "vendre" son projet" ? Comment communiquer pour obtenir l'adhésion de la population ?
- Comment concilier ouverture au plus grand nombre et objectifs initiaux ?
MOYENS
Le médiateur aura une expérience dans la mise en oeuvre participative de projets de développement territorial. Il apportera un oeil extérieur sur le projet, en s'appuyant sur ses expériences.
Les modes d'animation utilisés dans les séances de production participative seront compatibles avec la participation de personnes qui ont du mal à s'exprimer en public ou par écrit (ateliers, outils audio-visuels, échange de savoirs …).
Les membres du groupe utiliseront pour communiquer entre eux les outils employés jusqu'à présent : courriel sur liste de diffusion, relayés par courrier pour ceux qui ne sont pas informatisés.
RESULTATS ATTENDUS
- Publication périodique de comptes rendus d'étape, avec appel à propositions.
- Existence d'un collectif d'acteurs, rassemblés autour d'une feuille de route (calendrier d'actions, structure, partenaires, budget).
- Publication d'un rapport de mission.