Ville de Montreuil  N°  Direction environnement et développement durable  

Eu-pilote : Joslène Reekers Mission nature et agriculture urbaines Commission N° 3


CONSEIL MUNICIPAL  SEANCE DU 17 NOVEMRE 2011  Note explicative de synthèse

Objet : Versement d’une subvention aux associations lauréates de l’appel à initiatives pour une animation des Murs à Pêches

 

Rappel et références :

Dans le cadre de sa stratégie d’ouverture du quartier Saint-Antoine - Murs à Pêches, de valorisation de son patrimoine , de son paysage et de ses acteurs, la ville a lancé un appel à initiatives en juillet 2011 afin de conforter les projets existants et d’en développer de nouveaux.

 

En 2003 l’appel à projets lancé par le Conseil Local de l’Environnement avait permis l’installation de 9 associations sur le site des Murs à Pêches, sur des parcelles de l’impasse Gobétue (Sens de l’Humus, Jardin de la Lune, Vivre les murs, Racines en Ville) et sur des parcelles de la rue Pierre de Montreuil (La Girandole, Théâtre du Bouche à Oreille, Lez’arts dans les murs, ANCA, Apisculture).
Les associations installées sur ces parcelles ont montré leur capacité à réhabiliter des usages, redonner une valeur à ce secteur et à le rendre visible aux yeux des Montreuillois.

Aujourd’hui, la municipalité souhaite que de nouveaux acteurs puissent s’installer dans d’autres secteurs du quartier Saint-Antoine - Murs à Pêches afin d’y développer des actions d’animation, pédagogiques et de valorisation du patrimoine et de l’environnement.

 

Motivation et opportunité :
La municipalité considère que les initiatives associatives, collectives et individuelles sont des vecteurs indispensables de la mise en valeur du quartier des Murs à Pêches et du patrimoine qu’ils représentent pour Montreuil. Afin d’amplifier, de diversifier et de consolider ce type d’intervention, un appel à initiatives a été lancé permettant de cofinancer des actions et de proposer des parcelles en conventions à titre gratuit et précaire.
Cet appel à initiatives s’inscrit également comme premier jalon dans la mise en place d’un projet agriculturel dans le quartier Saint Antoine Murs à pêches.

Les 21 projets déposés ont fait l’objet d’une instruction dans le cadre d’une commission de sélection des dossiers de candidature, qui en a retenu dix.
Six d’entre eux nécessitent un soutien financier et parfois une mise à disposition d’une parcelle. Quatre d’entre eux, portés par des porteurs de projets individuels, ne nécessitent que la mise à disposition de parcelles, en général sur de faible surfaces.Après une instruction complémentaire, six projets seront effectivement soutenus par le biais du versement d’une subvention.

 

Association Les Promenades Urbaines 3 000 €
Promenade urbaine à Montreuil, une géographie de l’appétit : Des murs à pêches à la rue de Paris.Il s’agit de concevoir et d’animer une promenade autour de la cuisine, du goût, partant des murs à pêches, en direction du bas Montreuil pour favoriser la découverte des murs à pêches, poser la question de la nature en ville, faire le lien entre les différents acteurs, encourager les pratiques et les rencontres citoyennes.
Parcelle : pas de parcelle nécessaire pour la mise en œuvre du projet.


Association SRHM – Société régionale d’horticulture de Montreuil 2 000 €
Espace vigne et pêche 
Il s’agit d’expérimenter des productions en lien avec l'histoire du territoire, susceptibles d'être redéployées dans le projet agri-culturel à venir, et de participer à l'ouverture du secteur en initiant de nouvelles animations socio- pédagogiques. L'objectif est de conduire la vigne dans un verger clos plutôt qu'en vignoble, de manière à renouer avec la tradition montreuilloise et poursuivre l’implantation de pêchers sur Montreuil.
Parcelle : 1000 m2 sur une parcelle en zone Nag en site classé, à l’Ouest de la rue Saint Antoine.

 

Association Le Sens de l’Humus 15 000 €
Un patrimoine vivant aux Murs à Pêches
Le projet porte sur la prolongation des activités déjà engagées par l’association sur les parcelles de la rue Saint Antoine avec l’accent mis sur la création d’un partenariat économique avec le dernier pépiniériste de Seine
Saint Denis. Le projet global s’articule donc autour des axes suivants :
- Préservation et valorisation du site "Jardin Pouplier »
- Création d'un partenariat avec le dernier pépiniériste de Seine Saint Denis
- Création d’un jardin d’insertion sociale
- Renforcement et mise en œuvre du partenariat local
Parcelle : pas de parcelle allouée (l’association en occupe déjà)

 

Association Friches Théâtre urbain 7000 €
Projet ESPWAR (L'Espwar est un temps boisé)
Le projet prévoit de rencontrer les habitants, les acteurs du site, les associations,  les personnes qui se sentent «non concernées», d’entendre et de capitaliser leurs paroles afin de restituer sous forme artistique (cartes, cartes postales, installations, spectacles) ces histoires de vie, les messages, les impressions, les rêves et les attentes de toutes ces personnes. Ce travail de restiotution se fera dans une parcelle boisée, classée en EBC (Espace Boisé Classé),rue Saint Antoine à l’Est du quartier
Parcelle : environ 1000 m2 de l’EBC en zone UM, à l’Est de la rue Saint Antoine.

 

Association Les Ateliers de la Nature 6000 €
Création d’un espace pédagogique dédié aux plantes tinctoriales et textiles.
Il s’agit d’animer un lieu didactique mettant en valeur les potentialités écologiques et humaines du site, à partir de la thématique « plantes et couleurs » :
- Objectif pédagogique sur la filière plantes tinctoriales (culture de plantes colorantes et de fibres textiles, transformation des matières premières, recyclage des déchets)
- Objectif social : intégrer le projet dans le quartier en associant les habitants (aménagement, groupes de jardinage, animations).
Parcelle : 1000 m2 sur une parcelle en zone Nag, rue Maurice Bouchor.

 

Association D’Un Peu plus Pré 2000 €
Projet d’un peu plus pré
Il s’agit d’animer des activités pédagogiques autour de la découverte de la faune et de la flore d’une parcelle en friche, de la compréhension du fonctionnement cet écosystème et de son impact sur la biodiversité urbaine
Parcelle : 800 m2 sur une parcelle en zone UM, rue Saint Just.

 

Soit un total de  35 000 €


Pour information, quatre autre projets de cet appel à initiatives, portés par des individus, devraient être soutenus par la ville par la mise à disposition de parcelles (environ 500 m2 chacun en moyenne) à titre gratuit et précaire, sans impact financier.
 - Guy Noël Javaudin – apiculteur : installation de ruches et d’une école d’apiculture 
 - Julie Morel – apicultrice : installation de ruches et animation de séances de découverte de

    l’apiculture
 - Cristel Elie : installation d’un salicetum (jardin d’osier) sur la parcelle allouée à l’association

   Ateliers de la Nature
 - Florent Deneubourg : expérimentation de l’implantation de plants de houblon sur la parcelle

   allouée à l’association SRHM.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Point financier :
La dépense sera prélevée sur le budget de l’exercice en cours, à l’imputation budgétaire :
code nature : 6574 code fonction : 8234 code opération : F180


Projet de délibération :

LE CONSEIL MUNICIPAL

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, et notamment ses articles L.2121-29, L.2122-21, L2312-1 et L1111-2,
Vu l’appel à initiatives pour une animation de la thématique agri-culturelle dans le secteur des Murs à Pêches une ville durable, publié le 4 juillet 2011
Vu l’avis de la Commission de sélection des candidatures, en date du 7 octobre 2011, qui a retenu dix projets.
Vu l’avis de la Commission municipale thématique permanente « aménagement » en date du 7 novembre 2011
Considérant que les dix projets sélectionnés contribuent par leur nature à la mis en valeur du quartier et au développement
de nouveaux usages pour les Montreuillois
Considérant que le montant de l’enveloppe de l’appel à initiatives pour une ville durable s’élève à 50 000 euros et que le montant des subventions versées pour ces dix projets s’élève actuellement à 35 000 euros,

Considérant que la Ville se réserve la possibilité d’obtenir le remboursement des sommes versées si le bilan des actions n’est pas dûment fourni,

Après en avoir délibéré,
DECIDE
Article unique : Approuve le versement de ces subventions aux associations :
-   Les Promenades Urbaines (3 000 €),
-   SRHM – Société régionale d’horticulture de Montreuil (2 000 €),
-   Le Sens de l’Humus (15 000 €),
-   Friches Théâtre urbain (7 000 €),
-   Les Ateliers de la Nature (6 000 €),
-   D’Un Peu plus Pré (2000 €)

La Maire,
-   Certifie le caractère exécutoire de cette délibération compte tenu de sa transmission en

    préfecture et de sa publication ou son affichage ou sa notification.
-   Informe que la présente délibération peut faire l’objet d’un recours pour excès de pouvoir

    devant le tribunal administratif de Montreuil dans un délai de deux mois à compter de sa

    publication et de sa réception par le représentant de l’État.