Fonderie de Bronze primitive à la cire perdue

 

La fonte de bronze pratiquée dans l'Afrique de l'ouest est une technique primitive pratiquée depuis de nombreux siècles.Les plus belles pièces coulées avec cette méthode proviennent du Royaume du Bénin (Nigéria) et datent du 15e/16e siècle,période ou la statuaire de cette région semble à son apogée.

Recette de la térébenthine de Venise:

 - 1 kg de cire d'abeille

 - 60 gr de térébenthine de Venise

 - 30 gr de térébenthine

 - 1 cuillère à soupe d'huile de lin cuite + pigment (noir d'ivoire)

1 Modelage

Le modelage des sculptures se fait avec de la cire d'abeille pure qui,chauffée au soleil, est suffisamment malléable.On peut remplacer aujourd'hui cette cire d'abeille pure par une cire à modeler à base de cire d'abeille et de térébenthine de Venise (voir recette au dessus).

Le modelage s'effectue par juxtaposition de plaques ou par modelage au colombin. Il faut prendre soin de souder correctement les éléments entre eux; utiliser pour ce faire une tige métallique chauffée dans un brasero. Les pièces modelées sont pleines et doivent rester de petites dimensions (pas plus de 20 cm). Il est possible de réaliser des pièces sur noyau réfractaire ou de fabriquer une pièce creuse et de couler un noyau réfractaire.

2 Fabrication du moule

La préparation du banco (matière première) sert à la fabrication du moule. Mélanger terre argileuse tamisée et crottin de chaval séché et tamisé (on récupère au tamis les fibres). Les fibres contenues dans le crottin de cheval vont servir de liant au banco (on peut remplacer les fibres provenant de crottin par de la toile de jute provenant de sacs).

La proportion du mélange se fait à sec dans une proportion d'environ 2/3 de terre silico argileuse et 1/3 de crottin. On ajoute progressivement l'eau (50% banco 50% d'eau) sur une plaque lisse en acier épais. On pile le mélange jusqu'à obtention d'une pâte épaisse. Puis , progressivement, la pâte obtenue devient souple, très homogène et de texture fine.

Temps de préparation : 35 mn

Test de consistance : faire un cordon d'une dizaine de centimètres,celui ci ne doit pas se rompre

3 Mise en place des cônes de coulée

En utilisant de la cire,fabriquer des cônes pleins, les souder correctement en chauffant avec un fer chaud. Le cône (voir photo ci-jointe) doit être suffisamment épais pour une bonne alimentation du métal. Le cône que l'on doit placer sur un point haut de la pièce peut être relié à un ou deux jets de coulée.

Events: dans ce type de fonte, les évents ne sont pas nécessaires. Le moule étant poreux, les gaz s'échappent à travers la fine épaisseur du moule.

4 Couches d'impression

Mettre une couche de banco d'environ 5 mm sur la pièce modelée, en humectant avec le pouce à chaque pose de banco. La consistance du banco et son humidité sont de première importance, ainsi que son application qui doit être régulière en épaisseur et en pression. Laisser sécher la pièce à l'air sans exposition directe au soleil, des petites fissures peuvent apparaître pendant le séchage.

Pour les 2e et 3e couches, la texture peut être moins broyée et les couches plus épaisses; ces couches successives doivent remplir les parties creuses des pièces. Armer les moules si nécessaire avec du fil de fer recuit et du fer rond de 4 à 6 mm. Faire un serrage lâche; en principe un quadrillage régulier suffit. Armer avec du fer rond si la pièce est longue. Ensuite , recouvrir la totalité des faire avec du banco, laisser sécher.

5 Décirage

Prés du feu de bois, le décirage se fait en plusieurs étapes; il doit être mené lentement, le moule posé prés d'un feu doux ou sur un lit de braise.

6 Cuisson des moules

Lorsque le décirage est terminé, faire un lit de bois sur les braises,disposer les moules côte à côte, recouvrir de bois en prenant soin de ne pas appuyer les bûches sur les cônes de coulée et laisser brûler l'ensemble. Les moules sont cuits quand le feu est complètement consummé,soit deux bonnes heures environ.

7 Coulée

Les moules sont sortis du feu, disposés verticalement sur un lit de sable et enduits d'une barbotine de terre pour colmater d'éventuelles fissures. La coulée peut commencer. Les moules étant chauds , le choc thermique est alors moins important. Il faut éviter de couler dans les courants d'air, il y a risque de rupture du creuset. Toute trace d'humidité est à proscrire car il y a risque d'explosion et de projection de métal brûlant à 1200°. Il est indispensable de se munir de protections efficaces: gants,chaussures montantes,tablier de cuir (voir photo ci-jointe).

8 Fonte du métal

Le four est composé d'un trou cylindrique dans le sol, tapissé de briques réfractaires et de banco. La ventilation se fait par une soufflerie électrique ou mécanique(soufflet de forge). Le four est allumé avec du charbon de bois et ensuite alimenté avec du charbon petit boulet; le charbon de forge contenat du souffre est à éviter car il dégage une épaisse fumée. Le métal est préchauffé avant de le poser dans le creuset. Ne jamais laisser tomber les pièces métalliques (risques de fissures) ; le métal est considéré prêt à couler lorqu'une tige d'acier trempée dans le creuset ressort propre. Il faut avant la coulée enlever la crasse qui surnage en surface. La prise du creuset se fait au moyen d'une happe, le creuset est ensuite déposé sur un brancard et manipulé à deux personnes. La coulée faite, attendre au minimum une heure pour casser le moule; attention car le métal est encore très chaud.

Etapes

Notes

 

Brasero: se compose d'une boîte de conserve percée en plusieurs points sur le côté dans laquelle on dispose des braises; permet de chauffer les outils pour souder la cire.

Petites dimensions: les sculptures en cire directes sont pleines. Si l'on veut avoir des pièces légères et n'ayant pas subit de déformations, elles doivent rester fines et de petite taille.

Noyau réfractaire: il est possible de réaliser des sculptures de taille moyenne, à condition de couler ou de modeler sur un noyau réfractaire, composé pour moitié de plâtre et pour moitié de brique pilée.

Events: canalisations permettant le dégazage lors de la coulée.

Laisser sécher: le séchage de la couche d'impression doit se faire lentement. Eviter le séchage en plein soleil. Les 2e et 3e couches peuvent sécher près du feu si nécessaire. En principe un séchage lent évite les fissures.

 

Bibliographie

Titre Auteur Edition
Cours de sculpture M.A Poi Editions de Vecci
La sculpture Philippe Clérin Dessain & Tolra
Le bronze d'art Jean-Pierre Rama Editions Vial
La sculpture Méthode et Vocabulaire Imprimerie Nationale
Merveilles de l'art nigérien Herbert List & William Fagg    Editions du Chêne
Figure in Wax and plaster Richard Mc Dermott Miller Dover Publications Inc.
Sculpture Materiel and Process    Donald J. Irving Van Norstrand Reinhold Co   
Moulage et Fonderie d'Art Daniel Lambert Editions Vial