QUESTIONNAIRE ASSOCIATION  


Diagnostic en vue d’un projet agri-urbain et agri-culturel sur le site des Murs à Pêches de Montreuil

 

Présentation de la démarche
Le cabinet Polyprogramme (programmation urbaine) associé au cabinet Pollen (agronomes) ont été sélectionnés par Sequano (maître d’ouvrage délégué de la Ville) pour mener une étude de faisabilité et de programmation pour le projet agri-urbain et agri-culturel sur le site des Murs à Pêches.
Dans le cadre du diagnostic que nous réalisons, nous avons souhaité rencontrer l’ensemble des acteurs associatifs qui font vivre le site et qui pour certains portent des projets de développement. Ces entretiens ont pour objectifs de comprendre l’activité des associations, d’avoir des informations sur les conditions de culture et de comprendre les problématiques du site ainsi que votre perception de celui-ci et de son devenir.
Nous nous installons dans une démarche de co-élaboration du projet avec les associations, il ne s’agit pas de venir plaquer un projet pensé ex nihilo sur le site, mais bien de partir de l’existant et des forces en présence.

 

GÉNÉRALITÉS
Quelle est la nature de l’association ? Combien y a-t-il d’adhérents ? Y a-t-il des employés ?
Quelles sont les activités de l’association ?
Depuis combien de temps êtes-vous installé dans le secteur des Murs à Pêches ?
Possédez-vous une ou plusieurs parcelles sur le site des Murs à Pêches ? Si oui, quelle

surface ?
Pourquoi avez-vous choisi de vous installer dans le secteur des Murs à Pêches ?
Quel est l’état des murs présents sur vos parcelles ?
Pensez-vous qu’il faille réhabiliter l’ensemble des murs de l’ensemble du secteur (coût très important en investissement et entretien) ou est-il possible dans certains secteurs

(hors secteur classé par exemple) de travailler sur la lente dégradation des murs et la mise en valeur de la ruine : laisser les murs se dégrader en gérant cette dégradation, mais conserver les traces des murs (les fondations visibles, les ruines, d’autres formes de signification…)
La question de l’espace public au sein des murs à pêches sur du foncier en grande partie public : comment ouvrir le site aux habitants, le rendre visible et lisible, assurer des perméabilités avec les quartiers environnant, comment restituer à terme aux habitants l’argent public qui pourrait être investi dans le site ?
Comment définiriez-vous le quartier Saint Antoine ? Et le secteur des Murs à Pêches plus précisément ?
Selon vous, comment s’approprier ou se réapproprier le secteur des Murs à Pêches ?
Comment associer les habitants à ce processus, comment les faire participer plus largement à la vie du site ?
L’association a-t-elle participé à l’un des événements du quartier (Festival des Murs à Pêches, Festival Saint Antoine, La Voie est libre) ? Si oui, quel type de participation ?

 

PROJETS DE LA VILLE DE MONTREUIL
Êtes-vous au courant des réflexions portées actuellement par la Ville sur le secteur des Murs à Pêches de Montreuil ? Qu’en pensez-vous ?
Que pensez-vous du PLU ?
Avez-vous participé à la commission extra-municipale organisée par la Ville ? Si oui, quel est votre ressenti concernant ce travail de réflexion ?
Que pensez-vous de la réflexion de regrouper l’ensemble des associations du secteur des Murs à Pêches en une association d’associations pour permettre une gestion commune du site ?
Quelles sont vos revendications quant au fonctionnement actuel du secteur des Murs à Pêches, quant à vos relations avec la Ville ?

 

CULTURES
Quels sont les enjeux de votre production sur les parcelles des Murs à Pêches ?
Quelles difficultés rencontrez-vous pour la culture sur vos parcelles (réseaux, pollutions, rendement, manque d’eau, ombrage de la végétation sauvage, qualité du sol, drainage, vols…) ?
Quels sont les atouts et les difficultés de la mise en culture sur le site des Murs à Pêches ?

 

PARTICIPATION AU PROJET PARTAGÉ DES MURS À PÊCHES
Vous avez participé au projet partagé pour les Murs à Pêches, pourriez-vous nous en dire plus concernant ces points :
Pourquoi avoir demandé l’ouverture d’un accès à proximité de l’Impasse Gobétue ? De quel accès s’agit-il ?
Plusieurs propositions d’aménagement du site ont été soulevées lors de ces séances de travail dont celle sur la mise en valeur du patrimoine (parcours guidés, travail autour des murs, développer l’identité horticole). Quelles surfaces considérées ? Quel secteur des Murs à Pêches envisagé ? Comment attirer des horticulteurs sur le site ?
Avez-vous connaissance de l’étude Astarté/Atelier Bleu ?
Un autre axe de réflexion a porté sur le développement d’une programmation culturelle pour fidéliser un public. Quel type de programmation a-t-il été envisagé et quelles activités culturelles professionnelles considérées ? Quel portage ?
Concernant les projets agricoles, il a été proposé une production permettant de développer un marché local. De quel genre de production parle-t-on (redistribution, commercialisation, distributions dans les écoles…) ? Et quelles productions envisagées (fruitière, maraîchère, horticole) ?
Peut-on vraiment envisager une production fruitière biologique sur les sols des Murs à Pêches ?
Quelles réflexions avez-vous porté concernant la gestion du site, le financement  et le portage du projet ?